Pourquoi être candidat pour le parti DierAnimal aux élections du 26 mai ?

  Je me présente en quelques mots, j’habite à Liège, j’ai 47 ans et depuis 7 ans je milite au sein de l’association Végétik.  En 2011 nous avions constaté qu’il n’existait pas d’association végétarienne en Belgique francophone et nous voulions remédier à cela.  Notre message peut se résumer par ce slogan : « pour un monde plus juste et durable, végétalisons notre alimentation. » J’ai arrêté de manger les animaux à la fin des années 90 après les scandales alimentaires du poulet à la dioxine, de la vache folle et de la fièvre aphteuse des bovins en Angleterre. Ces événements m’ont permis de réaliser que nous traitions les animaux comme des machines à produire de la viande, du lait, des œufs et que seules les considérations économiques étaient prises en compte. À partir de ce moment, j’ai commencé à m’informer sur ces sujets en abordant la question sous différents angles. Je me suis rendu compte qu’il y avait aussi un grave problème sanitaire, car les belges mangent deux fois trop de produits animaux et cela contribue à l’épidémie d’obésité, de maladies cardiaques, de diabète de type 2, d’hypertension qui frappe tous les pays développés. Sans oublier le problème de résistances...

Read more